Pays de Galles: A vélo, de Brecon au Snowdonia (2016)

Accueil      Paris-Llangorse    Jour 1: Llangorse-Aebaeron    Jour 2: Abeaeron-Dolgellau    Jour 3:Dolgellau-Caernarfon    Jour 4: Caernarfon-Dolgellau 

   

Jour 5: Dolgellau-Rhayader    Jour 6: Rhayader-Llangorse    Llangorse-Paris

         
 

Jour : 97 km    Total : 375 km

La journée s’annonce difficile aujourd’hui. Nous devons passer au pied du Snowdown (1085 m d'altitude, point culminant du Pays de Galles) par le Lianberis Pass (356 m).

Les premiers rayons du soleil effleurent la route, les premières douleurs au genou se manifestent pour JP.

   

   

A Lianberis, la pharmacie ouvre dans un quart d’heure. Une énième occasion d’aller boire un café dans ces pubs si accueillants.

   

Genouillère et anti-inflammatoires devraient faire l’affaire. La route s’élève, la pente devient de plus en plus raide, le paysage est magnifique.

   

  

   

Petite pause en haut du col et nous plongeons à vive allure vers Betws-y-Coed, petite bourgade animée le long de la rivière. Nous faisons un arrêt à la cascade (Swallow Falls), petite attraction touristique locale.

   

   

   

C’est ensuite dans le grand parc de la ville que Franck nous prépare des pâtes. Sieste au soleil. Il nous est difficile de repartir.

   

L'un d'entre nous lance le signal sans trop y croire et nous reprenons la route... Je me sens moins bien, je digère mal.

Nous empruntons une belle route peu fréquentée.

   

Quelques kilomètres avant la cité minière de Blaenau Ffestiniog, un terrible col (13%) nous casse les pattes. Pour la première fois, alors que j’avance à 5 km/h, je préfère descendre du vélo et continuer à pied. JP m’attend et marche avec moi, merci JP.

   

La descente est aussi raide et rectiligne que la montée. 80 km/h. Les 15 derniers kilomètres sont parcourus à vive allure, le faux plat descendant nous propulse jusqu’à Dolgellau, notre étape du 23 août.

   

   

   

   

Même camping, même monsieur sympathique. Quelques courses, des pâtes et du vin.

 

 

Page  précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne