De la porte de l'Afrique aux portes de la médina... (2013)

 

Accueil    Tanger   Asilah   Tanger (2) et Cap Spartel  Tetouan  Chefchaouen

   
Article lié: Voyager avec ses enfants  

J’avais guetté la météo, repérant ainsi le jour qui nous réserverait non pas le plus beau soleil mais le jour où nous aurions l’honneur de l’apercevoir. Ce jour de chance est donc ce mercredi 13 mars, dernier jour de notre semaine tangéroise. Nous avons donc embauché Ramzi pour la journée.

Programme chargé : 1 heure de route pour Tétouan, ville dont la médina est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.  1 heure de route pour Chefchaouen, ville dont j’ai depuis longtemps entendu parlé. Cette ville abrite une médina où les maisons sont peintes en bleu. De plus, le cadre est paraît-il somptueux : les montagnes du Rif veillent sur la cité.

Nous arrivons à Tétouan . Le froid est mordant. Selon les prévisions, les conditions devraient s’arranger.

La ville nouvelle porte les marques de l’occupation espagnole (19ème siècle). Certaines façades nous feraient croire que nous sommes à Cuba (le froid mordant nous rappelle à la réalité).

Nous pénétrons dans la médina, la magie opère à chaque fois… Tours et détours dans ce merveilleux labyrinthe...

   

       

   

   

       

   

       

   

 v   

Dans les rues, Emile et Gaspard sont à hauteur de présentoir (un carton posé à même le sol). Ils sont donc à l'affût du moindre vendeur de gâteaux. Cette fois-ci, c'est un vendeur de bananes qui fait leur bonheur.

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne