Japon, Konnichiwa Tokyo (2013)

            Accueil    Tokyo: Asakusa  Nikko  Tokyo: Shinjuku et Shibuya  Tokyo: Ueno et Yanaka  Tokyo: Odaiba  Tokyo: Yoyogi, Harajuku  et Tokyo Tower 

   
     

A 0h30, nous refaisons le monde, enfin on ne parvient pas un fermer l'œil... Je descends chercher quelques biscuits à la réception. Depuis le départ, je lis "Tokyo" de Mo Hayder, un thriller se situant dans l'univers de la mafia japonaise. Dans les couloirs sombres et déserts du 8 ème étage, je crains de croiser un Yakusa...

Train pour Nikko, bourgade à 1H50 de Tokyo.

La banlieue de Tokyo défile. Les parkings voitures et vélos sont sur élévateurs pour gagner de la place. Le linge qui sèche aux balcons est disposé de façon méthodique et rigoureuse. Concrètement, il n'est pas disposé comme le mien ou celui de mes voisins.

Le repose-pieds (position chaussures) fixé sur le siège de devant se déplie (position chaussettes) et offre aux chaussettes du voyageur une moquette douce et fournie.

Une voix enfantine et mélodieuse chante dans le couloir du train. C'est la vendeuse de café et autres friandises. Le contrôleur pénètre dans le wagon , ôte sa casquette et s'incline afin de saluer les passagers...

Dans le train, je pose mon gobelet de café sur le rebord de la fenêtre. Je sais qu'il ne tombera pas, nous sommes au Japon, tout est propre, tout est net, tout est sous contrôle....

L'omniprésence de l'eau...

   

Nous arrivons à Nikko .

Bus pour le lac Chuzenji, situé à 1269 m d'altitude.

Petit détour par la cascade d'une hauteur d'une centaine de mètres. Pour y descendre, le visiteur n'a pas le choix: payer et prendre l'ascenseur (avec groom et gants blancs). Nous descendons de 100 m avec l'impression que les portes s'ouvriront sur un hall d'hôtel luxueux.

C'est par ailleurs le seul lieu où nous croiserons quelques touristes. Le reste de la bourgade et les abords du lac semble endormis de longue date... Peut-être est-ce ce froid glaçant qui décourage les promeneurs.

   

   

Promenade glacée le long du lac Shuzenji, halte dans un petit temple désert et repas.

   

   

   

   

   

Sur la route, des panneaux annoncent des travaux. Effectivement, c'est un gros chantier qui grignote une partie de la route. Un ouvrier, armé de son drapeau pour faire circuler et couvert par un casque  est vêtu de son traditionnel gilet jaune recouvrant un complet veste-chemise-cravate du plus bel effet (!)

Le bus nous dépose ensuite au Temple Togoshu, merveille classée patrimoine mondiale de l'Unesco. Les touristes sont en grande majorité japonais. Nous ne maîtrisons pas l'ensemble des codes mais le lieu est de toute beauté, entouré pas de puissants arbres centenaires.

   

   

   

   

   

   

   

   

Nous redescendons vers le Pont sacré Shinkyo puis la gare de Nikko où nous dégustons un cheese Cake en attendant le train.

       

Ce qui est étonnant en matière de transports, c'est l'absence d'attente, de temps morts. Il suffit de s'asseoir dans un train ou un bus pour qu'il parte...

Dîner à Asakusa...

   

 

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne