Wild Wild West Ireland (2015)

Accueil      Irlande: Ferry, Cashel et Kinsale   Péninsules de Brea et Kerry   Péninsule de Dingle   Lahinch, Moher et Galway   Connemara   Donegal   Irlande du Nord: Derry, Giant Causeway et Carrick-a-Rede    Belfast et Newcastle    Irlande: Brú na Bóinne, Bray    Glendalough et retour en ferry   

   
         
Articles liés: Voyager avec ses enfants    Voyager en fourgon

La mer partout. Le bleu et le vert omniprésents.

   

   

   

La ville de Dingle passée, les panneaux routiers ne sont plus traduits, ils n’apparaissent plus qu’en gaélique. Les passants qui nous renseignent sur la route à emprunter ont un accent très prononcé. Je m’accroche parfois pour comprendre les indications.

Nous trouvons, après quelques allers-retours, un camping rural et désert.

La fin d’après-midi est dédiée au cerf-volant sur la plage, au toboggan et au vélo dans le camping. Nous dînons dehors, la douceur est exceptionnelle.

   

   

   

   


Jour : 188  km    Total: 1242 km

Le Gallarus Oratory  est une église en pierre à la forme de coque de bateau renversée. Elle fut découverte en 1756 mais sa date de construction ne fait pas l'unanimité (7ème ou 12ème  siècle).

   

Les routes sont étroites, les falaises tombent dans les vagues. Nous sommes ici à l’extrême ouest de l’Europe, sa pointe la plus occidentale et la force des vagues nous montre que rien ne les arrête lors de leur traversée atlantique.

   

   

   

   

   

   

   

   

Dingle est la ville principale de la péninsule. Ses pubs et restaurants, institutionnels en Irlande, arborent des façades colorées. Dans le port animé, des filets de pêche sèchent et les touristes  rougissent au soleil.

   

   

   

   

   

   

   

   

   

L’attraction de Dingle : son dauphin qui peut être observé dans la baie. Des excursions touristiques invitent à aller l’observer en bateau. Celles-ci sont remboursées si l’animal est invisible. Bien que les petits ne soient pas sages, nous ne résistons pas à l’idée qu’ils puissent observer un dauphin dans son milieu naturel.

Nous embarquons donc en début d’après-midi.

La promenade est agréable. Elle permet d’avoir une vue d’ensemble sur Dingle et les montagnes qui la dominent et de longer des falaises impressionnantes. Bien sûr, tous les passagers sont aux aguets.

Gaspard a la chance de voir passer l’animal à moins d’un mètre. Émile dort depuis longtemps. Un brin de soleil, le bercement de la mer et une heure déjà tardive ont eu raison de lui…

    

   

   

   

Le Connor Pass permet de rejoindre la côte nord de la péninsule. Ses paysages sont parait-il superbes. Interdit aux véhicules de plus de 2 t et de plus d’1,80 m de large, l’itinéraire ne nous est pas accessible.

Nous filons donc jusqu’à Tralee puis prenons le ferry à Tabert pour passer l’estuaire de la Shannon River.

 

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne