Wild Wild West Ireland (2015)

Accueil      Irlande: Ferry, Cashel et Kinsale   Péninsules de Brea et Kerry   Péninsule de Dingle   Lahinch, Moher et Galway   Connemara   Donegal   Irlande du Nord: Derry, Giant Causeway et Carrick-a-Rede    Belfast et Newcastle    Irlande: Brú na Bóinne, Bray    Glendalough et retour en ferry   

   
         

 

 

 

• La côte: ports, plages et falaises  
• Lorsque la mer et les montagnes se rencontrent Voyage en famille oblige, pas de pubs...
• Les façades colorées  
  • L'histoire visible en Irlande du Nord    
  • La liberté, les bivouacs remarquables    

Des moutons broutant une herbe verte poussant sur de hautes falaises dominant une mer agitée sous un ciel toujours plus gris...  Une caricature de l'Irlande ? Pas vraiment ! Au fil des kilomètres, l'île offre cependant de jolies surprises.

3000 km en famille et en fourgon sur les routes étroites et sinueuses d'Irlande et d'Irlande du Nord.

Partout, l'océan.

Articles liés: Voyager avec ses enfants    Voyager en fourgon

 
 

Jour : 409 km    Total : 409 km

Nous retrouvons avec un immense plaisir le fourgon. Les petits ne cachent pas leur excitation. Quelques kilomètres après notre départ, c’est une voiture arborant une plaque d’immatriculation irlandaise qui nous précède. Il suffira donc de la suivre…

Cherbourg est le but de l’étape aujourd’hui. Nous devons y embarquer sur le ferry, qui, durant 18 h, doit nous emmener sur la côte sud irlandaise. La cabine nous convient; deux lits superposés et une petite salle de bain. L’émerveillement et l’étonnement passés, les couloirs étroits du navire sont un formidable terrain de jeu pour les enfants. Pour nous, parents, le terrain ne nous est pas favorable. Il faut contenir leur énergie et ne pas perdre leur trace…

   

19h00, nous dormons tous, bien avant le coucher de soleil que je comptais photographier.


Jour : 268 km    Total : 677 km

Le soleil illumine le pont, les côtes irlandaises se dessinent. Il me tarde de prendre la route.

Nous débarquons puis empruntons à vive allure la route qui nous mène au Rock of Cashel , un site majeur d'art celtique et médiéval en Europe.  Les constructions se sont juxtaposées au gré des époques, ce qui rend l'ensemble singulier. Vert et gris, le sol, le ciel, la pierre.  Difficile de jongler avec les éclaircies pour obtenir une lumière satisfaisante.

   

   

   

   

   

   

   

Première boite de conserve avalée sur un parking en plein vent, le voyage commence !

A mesure que nous nous dirigeons vers Kinsale, le ciel se découvre.

Kinsale est un petit port agréable. Les ruelles aux façades colorées mènent toutes à la mer.

   

   

   

   

   

   

Les petits nous montrent qu’une promenade ensoleillée effectuée une glace à la main dans un petit port agréable peut se transformer en cauchemar pour les pauvres parents que nous sommes. Pauvres et  honteux lorsqu’ Émile se met à hurler dans la rue et que les passants s’attroupent afin de s’assurer qu’il n’y a pas un problème ou un blessé…

Nous finissons la journée dans un grand square avec toboggans et balançoires. Un peu de répit ? Mais non, Gaspard s’évertue à vouloir se baigner dans une fontaine, Émile, équipé de sa fameuse petite moto, manque, à chaque instant, de renverser les passants.

Nuit sur le port .

 

 

 

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne