Ambiance polaire en Laponie finlandaise (2012)

 

          Accueil    Saariselkä  Ski (1)  Ski (2)  Excursion en motoneige  Ski (3)

   
Articles liés: Infos pratiques  

Il neige encore à gros flocons ce matin. A cela, s’est ajouté de fortes bourrasques de vent. J’avais prévu d’aller à ski à Kilopäa, ville située à une dizaine de kilomètres et rentrer en bus. Cependant, il y a un bus par jour et le retour n’est qu’à 16h35.

Je saute donc à 9h15 dans mes couches multiples et attrape au vol le bus qui va  à Kilopäa. Je ferai donc le retour à ski.

Les bourrasques ne faiblissent pas. Je pars sans tarder sur l’itinéraire rouge, celui qui me fait passer au sommet d’une colline. Le vent est favorable, je le sens fouetter mon sac à dos sans discontinuer. La visibilité est mauvaise et visiblement, je suis le seul téméraire à être passé là aujourd’hui. Mes skis s’enfoncent dans une poudreuse aussitôt balayée par le vent. C’est dommage, je ne peux profiter de la vue. L’ambiance est résolument polaire, voire apocalyptique… Voir la vidéo

   

  

Je retrouve l’abri bienveillant des arbres mais le temps ne change pas. Enfin, au bout de 6 kilomètres, je croise quelqu’un. Puis quelques autres. Dans les bois, un troupeau de rennes. Je reste une bonne demi-heure à les photographier.

   

   

   

Retour à Saariselkä et confirmation de ce que je pensais. Il me semblait peiner sur les skis, même dans les descentes, je me faisais doubler. Confirmation donc que la semelle de mes skis est pourrie et abîmée.

Il continue à neiger tant et plus. Quelques courses et une pizza bien méritée.

Beaucoup de russes ici (du fait de la proximité de la frontière) et beaucoup de japonais (pas d’explication). Ces derniers sont facilement reconnaissables, ils n’ont pas de tenue adaptée au grand froid…

Dans la soirée, le ciel s’éclaircit. Je passe entre 20h00 et 21h00 dans un champ de neige à l’extérieur de la ville. Le ciel se couvre, toujours pas d’aurore malgré l’ambiance extraordinaire entre silence et isolement.

   

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne