Ecosse: glens, lochs and sun...(2014)

Accueil      Angleterre: Lake District   Ecosse: Oban et Eilean Donan   Ile de Skye   Glencarron, Torridon  Ullapool et Assynt   Inverness, Lochness et Glen Affric   Aviemore, Cairngorm   Edinburgh et Melrose   Angleterre: Douvres

   
         
Articles liés: Voyager avec ses enfants    Voyager en fourgon        

Nous empruntons le Skye Bridge qui nous permet d’accéder à l’Ile de Skye. Le vent d’ouest m’impose de rester accrocher au volant. La visibilité est faible, la pluie horizontale.

   

Nous trouvons avec peine un camping à Portree.

Nous sommes ainsi cloitrés à quatre dans 8 m². Jeux en tous genres puis jeux en tous genres, enfin quelques jeux en tous genres… Puis, un cahier, une lichette d’Oban, des photos et une carte…

Mon devoir de père me rappelle pour quelques jeux en tous genres… Evidemment, je suis sommé de faire des prévisions météorologiques optimistes auxquelles personne ne croit.


Jour : 217 km   Total : 1857 km

La pluie a cessé, elle est venue prêter main forte au vent. Tout devient horizontal. Les herbes folles, les drapeaux, les cimes des arbres… Si je lâche le volant, nous finissons dans l’océan.

   

L’objectif est de faire le tour de l’ile. La route qui longe la côte est splendide et les paysages traversés sont très variés. Parfois, il s’agit d’une route à une voie (single-track road) qui ne permet pas à deux véhicules de se croiser. Pour ce faire, il faut utiliser les aires prévues à cet effet (passing place). Ajoutons à cela les moutons qui prennent possession du macadam, le revêtement truffé de nids de poules et ce satané vent qui n’en finit pas, la conduite n’est pas de tout repos. D’autant plus que l’environnement appelle sans cesse les yeux dans toutes les directions possibles et qu'à l'arrière du fourgon, les petits, par moments, s'expriment avec énergie...

   

   

   

   

   

Nous arrivons après une centaine de kilomètres au château de Dunvegan (Dunvegan Castle).

Après un repas vite avalé sur le parking, la pluie cesse et nous entamons la visite. Difficile d’empêcher Emile de se saisir des tous les objets présentés… Intéressant mais c’est néanmoins sa situation en bord de mer qui est extraordinaire.

    

Le soleil nous accompagne désormais sur la route de Sligachan (aperçue entre les gouttes la veille). Le paysage se dévoile aujourd’hui, comme si on nous l’avait caché hier pour davantage le magnifier aujourd’hui. Extraordinaire. Des montagnes uniques et singulières, et là, un cône parfait. Volcan ? Amérique du sud ?

    

   

   

   

   

   

Nous quittons donc l'Ile de Skye sous le soleil, et pourtant...

 

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne