Costa Rica - Nicaragua, à l'ombre des volcans (2008)

                        

Accueil    Costa Rica: San José et Irazu  Arenal  Tortuguero  Nicaragua : Managua  Granada  Leon  Cerro Negro  Costa Rica: Cahuita

   
     

Départ tardif pour Managua.

A Managua, nous retournons chez cette famille qui loue dans sa propre maison, quelques chambres avec le sentiment de se sentir chez soi. En effet, la porte est ouverte, nous entrons, la mère est aux fourneaux, la fille regarde la télévision dans le salon...

Il se met à pleuvoir des cordes, j'ai fini les trois livres que j'avais emmenés mais j'ai trouvé pour quelques dollars un vieux bouquin d'occasion de Patricia Cornwell en français.

Après-midi détente et lecture.


Ce matin, le marche oriental a brûlé à Managua, c'est d'après les informations collectées sur place, l'endroit le moins sur d'Amérique Centrale. Une large colonne de fumée s'échappe à l'horizon.

Départ matinal pour la gare routière des bus pour Leon sans savoir si nous pourrons en prendre un, c'est jour férié à Managua aujourd'hui. Finalement, nous attendons assez peu et nous rejoignons Leon, en une heure et demie, sans pouvoir bouger un doigt de pied tellement nous sommes serrés.

Petit repos et grande promenade dans les rues de Leon qui selon nos sources est une ville magnifique.

Leon possède 16 églises; la cathédrale constitue le centre de la ville avec son inévitable Parc central. La cathédrale est très imposante mais délabrée à l'extérieur. Elle date du 18 ème siècle et est un bon exemple de l'architecture coloniale.

L'intérieur est étonnement restauré et la promenade sur les toits entre le dômes, offre des vues spectaculaires sur la chaîne de volcans Maribios.

   

   

   

   

Le reste de la ville est un peu décevant. Leon n'a ni le charme, ni l'ambiance de Granada. Ses bâtiments tombent pour certains en ruine et peu d'efforts semblent avoir été consacrés pour sauvegarder son important patrimoine culturel. Parfois apparaît entre deux demeures coloniales, un horrible bâtiment administratif digne des années 1970.

Partie de basketball sur fond de fresque representant la revolte etudiante de 1959

Iglesia de La Recolección

Notre première impression est donc que Leon est une petite ville sympathique, certains bâtiments sont très beaux mais elle est incomparable à Granada qui est merveilleuse à tous points de vue.

 

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne