Costa Rica - Nicaragua, à l'ombre des volcans (2008)

                        

Accueil    Costa Rica: San José et Irazu  Arenal  Tortuguero  Nicaragua : Managua  Granada  Leon  Cerro Negro  Costa Rica: Cahuita

   
     

Nous partons vers 9h00 en direction de la station de collectivos (minibus) pour Granada . A peine arrivés, les chauffeurs se battent pour nous avoir dans le leur. S'en suit une petite cohue, nous finissons finalement par monter dans le premier venu.

1h30 de trajet tranquille et nous arrivons à Granada, ville coloniale merveilleusement conservée et restaurée, nichée sur les rives de l'immense Lac Nicaragua. Nous allons rester trois jours ici, le temps de découvrir les charmes que la ville offre parait-il aux visiteurs.

Première promenade, nous sommes stupéfaits par l'architecture et les couleurs. Beaucoup de monde dans les rues, peu de touristes, des rues vivantes, baignées dans la musique, des marchands ambulants et des papis immobiles investissent le parc central...

Le coup de foudre est instantané...

    

   

   

   

   

   

   

   

   


Au large de Granada, sur le lac, se trouve un archipel de près de 400 îles résultant de l'explosion du volcan Monchambo tout proche ( Las Isletas) . Environ 2000 personnes y habitent, l'une d' entre elles héberge l'école. L'endroit est empreint d'un calme étonnant. Un restaurateur de Granada connaissait quelqu'un qui avait un bateau. Nous avons payé certes un peu plus cher, mais nous avons effectué à deux seulement, la promenade d'île en île...

   

   

  Ramassage scolaire

Une fois rentrés, un tour chez le barbier et dîner en terrasse sur la place centrale.


Le temps pour nous perdre un peu plus en profondeur dans cette ville qui nous plait tant.

Il est possible de monter au  niveau du clocher de l'iglesia Mercedes, vue imprenable sur les toits en tuile et le lac Nicaragua.

    

    

Retour à Managua demain.

 

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne