Paris - Cap Nord en famille et en fourgon... (2013)

Accueil  Belgique-Allemagne-Danemark: Ribe et Hirtshals   Norvège: Preikestolen   Bergen   Geiranger   Lofoten   Lofoten (2)   Cap Nord   Finlande: Laponie   Suède: Lulea   Côte est,   Sandviken et Rättvik   Orebro   Bohuslän   Göteborg et Ystad   Danemark: Copenhague et Ile de Mon   Allemagne: Bremen   Pays Bas: Leewarden et côte nord   Belgique: Brugge    

   
     
Articles liés: Voyager avec ses enfants    Voyager en fourgon

Jour : 323 km   Total : 6595 km

Les moustiques ont faim, nous ne traînons pas.

Nous ne nous attardons pas à Umea pour emprunter la route de la Haute Côte (Höga Küsten), décrite dans le Lonely Planet comme étant une route extraordinaire.

Dans les faits, les paysages ne cassent pas trois pattes à un viking. Petit détour par Nordinka, petite ville qui semble intéressante à la vue de la carte routière. Echec. Nous retiendrons ce nom (ou pas !) cependant car c’est dans cette bourgade qu’Emile fait ses premiers pas…

 

Nous passons l’impressionnant pont suspendu (Höga Küsten Bron) et arrivons en douceur à Hämosand, ville déserte à cette heure mais potentiellement chaleureuse.

   

   

   

   

   

   

Nous nous posons sur le port pour passer la nuit.

Nous rencontrons un couple américano-british qui vit en Suède et voyage en camping-car. Voyant les enfants, ils s’exclament : « Quel courage ! » Le couple voyage avec quatre chiens, un chat et des oiseaux. « Quelle folie ! »


Jour : 295 km   Total : 6890 km

Etape déjeuner à Hudiksvall, charmante bourgade en bord de mer. Elle possède comme toutes les villes de cette importance une église et une zone piétonne. Aussi, les cabanes en bois qui bordent son port lui confèrent un caractère chaleureux. Il fait beau et chaud, glaces et vélo sont au programme.

   

   

   

   

   

   

   

  

   

Nous quittons tardivement Hudiksvall et partons à la recherche d’un lieu ombragé et proche d’un lac pour s’adonner aux joies de la baignade.

C’est aux environs de Sandviken que nous trouvons notre bonheur, et même au delà des nos espérances.

Un petit café, un petit ponton, un petit lac abrité du vent… Le bonheur. Quelques minutes pour se mettre en maillot et nous filons à l’eau.

   

   

   

   

Cela devait arriver à force de lancer des cailloux dans l’eau. Lancer des cailloux, c’est jouer avec le feu, enfin c’est jouer avec l’eau. Précisément, c’est jouer avec des cailloux. Je m’en tire avec un œuf sur le tibia…

Le soleil décline lentement, les ombres chinoises en profitent…

   

   

   

   

   

   


Jour : 125 km   Total : 7015 km

Petite route jusqu’à Rättvik, ville de 10000 habitants, bordée  par le lac Siljan.

Chaque année, se déroule à Rättvik le Classic Car Festival. Nous arrivons le jour de la clôture de l’événement. Des centaines de voitures anciennes, essentiellement américaines ont envahi les rues et les allées du camping où nous nous sommes posés. Toboggan, balançoires, fontaines et autres tunnels ainsi que baignades constituent l’essentiel de l’après-midi. On se croirait presque en vacances ! Parfois, une vieille Chevrolet ou Cadillac passe avec à son bord quelques chapeaux de cow-boy et des accords de Country Music. Pas peu fier le pilote…

Rättvik a la particularité de posséder le plus long ponton en bois de Scandinavie (plus de 500 m) sur lequel on peut faire graver son nom.

   

   

   

   

   

   

   

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne