Articles > Voyager en fourgon

Retour à l'accueil

 

Une carte routière, un appareil photo, de quoi dormir, manger et se déplacer et deux questions sans réponse: où et quand allons-nous dormir ? Le voyage en fourgon, une certaine idée de la liberté...


J'ai acquis mon premier fourgon en 2003. Il s'agissait d'un Ford Transit que j'ai aménagé sommairement moi-même. J'ai par la suite acheté un Renault Master jaune en 2009 (anciennement La Poste) que j'ai aménagé seul également. Malheureusement, il a été incendié.

Depuis que la famille s'est agrandie, nous sommes passés à la taille supérieure. J'ai acheté en 2013 un IVECO Daily de 2001 d'occasion et aménagé par un professionnel.

         
 

 
  2003 2009 Depuis 2013

 

 
     
Voyages que j'ai effectués en fourgon Voici les voyages effectués avec ce fourgon acheté en 2013  
  Irlande - 3080 km  
  Balkans - 7815 km  
  Écosse - 3789 km  
  Slovénie  - 2890 km  
  Cap Nord  - 10017 km  
     
  Voyages effectués avec les fourgons précédents  
  Croatie - Italie - 3000 km  
  Portugal- Espagne (2) - 4405 km  
  République Tchèque - Hongrie - 3230 km  
     

Pourquoi un fourgon ? (et pas un camping-car)

Le fourgon (ou utilitaire) présente de nombreux intérêts. Voici ses avantages et inconvénients par rapport au camping-car:

Avantages Inconvénients
   
- Relative discrétion - Espace de vie et de rangements plus restreints
- Maniabilité et mobilité (largeur < 2m) - un lit fixe seulement (l'autre est amovible)
- Vitesse et consommation  
- Plus facile à garer (centre-ville)  
- possibilité de l'utiliser en dehors des voyages (mes deux premiers fourgons étaient mes uniques véhicules)  
   
   

Quelle marque, quelle taille, quel aménagement ?

Le choix du fourgon dépend du budget que vous voulez investir dans le véhicule. Souhaitez-vous acheter un utilitaire que vous aménagerez vous-même (ce que j'ai fait avec les deux premiers) ou souhaitez-vous l'acheter déjà équipé ?

Dans le premier cas, vous ferez des économies. Dans le second, vous aurez, clés en main, un véritable camping-car caché sous la carrosserie d'un fourgon.

Concernant la marque, préférez une marque réputée pour sa fiabilité (Iveco, Mercedes, Ford...) et assurez-vous que cette marque de véhicule est représentée dans les contrées où vous souhaitez voyager (surtout hors Europe).

La taille

Elle dépend du nombre de passagers, du genre de voyages effectués et des exigences de confort.

Celui que je possède aujourd'hui est un Iveco Daily mesurant 6.00 m de long, 1.99 m de large et 2.80 m de haut. Il nous permet de vivre à quatre (deux enfants, deux adultes).

Remarques:

- Très souvent, les fourgons dont la longueur est > 6.00 m paient un tarif beaucoup plus élevé lors des traversées en ferry. Cet argument est à prendre en compte.
- Une place de parking standard mesure 5.50 m en longueur. Au delà de 6.00 m, votre véhicule peut-être difficile à garer.

L'aménagement

Je ne vais pas détailler les différents types d'aménagement de fourgon (il existe des sites spécialisés) mais je vais vous présenter l'aménagement de mon véhicule. Il dispose donc de :

   
- 2 lits deux places Un fixe, un qui se déplie (dînette)
- cuisine 2 feux (gaz), évier, rangements, frigidaire
- WC chimiques Une cassette à vider, accès dans la soute
- douche Centrale, peu pratique
- réserves d'au propres 90 l et eaux usées 90 l Trappe et robinet de vidange,4-5 jours d'autonomie en eau
- ballon d'eau chaude (gaz) Pour cuisine et douche
- chauffage (gaz) Avec thermostat
- nombreux rangements Placards, tiroirs, soute
- batterie auxiliaire + panneau solaire Recharge pendant que le véhicule roule + panneau solaire
- éclairages, spots... Eclairage efficace et faible consommation
   

     

     
     
     

Assurance    
     
Le Cabinet d'Assurance Tolede (Allianz) est l'un des seuls à assurer le véhicule dans le monde entier. Seule contrainte: adhérer à la FFCC (Fédération Française de Camping-Car. Les cotisations ne sont pas plus onéreuses que les contrats proposés chez d'autres assureurs.

Informations: ffcc.fr

 

Camping ou sauvage ?    

L'intérêt du voyage en fourgon réside dans l'absence (ou presque) de contraintes liées au temps et à l'espace. Ainsi, lorsqu'un lieu nous plaît ou lorsque nous sommes fatigués, nous nous garons, tirons les stores et passons la nuit. Le camping sauvage concourt à cette idée de liberté.

Nous passons par le camping tous les 4-5 jours environ afin de prendre une longue douche chaude, faire les vidanges et permette aux enfants de profiter d'un terrain sécurisé.

Certaines précautions sont cependant à prendre lorsque l'on dort en dehors de toute structure adaptée:

 

   
- La sécurité: éviter des lieux réputés peu sûrs (certains quartiers de grandes villes, aires d'autoroutes et autres...). Positionnez votre fourgon en marche arrière de manière à pouvoir quitter les lieux au plus vite si besoin...Attention également aux chutes de pierres ou risques de crues.
- La proximité des habitations: à moins d'en demander la permission, éviter de dormir sur des terrains privés ou dans des lieux trop proches des zones habitées.
- Ne rien laisser derrière soi, laisser l'endroit comme vous l'avez trouvé, ne vidangez que dans les aires prévues à cet effet.
- Le confort: s'éloigner des routes très passantes et plus généralement des grands axes bruyants. Optez pour un terrain plat si vous ne possédez pas de cales.
- La loi: certains pays interdisent en effet le camping sauvage. En France, il est autorisé de passer la nuit dans son véhicule mais il est interdit de faire du camping (tables, chaises, barbecue, installation plusieurs jours...) hors des structures adaptées. De nombreux pays hors Europe ne possèdent pas de législation à ce sujet car la pratique du camping-car y est rarissime ou inexistante.
 

 

Pays autorisant le camping sauvage (ou bivouac motorisé): Albanie, Angleterre,  Bosnie, Bulgarie, Écosse, Espagne, Estonie, Irlande, France, Lettonie, Lituanie, Maroc, Norvège, Roumanie, Serbie,  Slovaquie, Suède, Tunisie, Turquie.

Pays tolérant le camping sauvage (ou bivouac motorisé): Grèce, Finlande, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovénie, Suisse.
Pays interdisant le camping sauvage (ou bivouac motorisé): Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Italie, Hongrie, Monténégro, Pays-Bas.
 

Remarque:

- Dans certains pays interdisant le camping sauvage, des parkings ou aires de services sont  à disposition des camping-caristes pour une somme modique.
 

 
Qu'emporter ?
 
Outre les affaires personnelles, les ustensiles de cuisine, les produits pour les sanitaires et autres, voici quelques indispensables:
   
- Une rallonge électrique avec adaptateur prise européenne pour camping car (pour se brancher en camping ou sur prise classique).  
- Un tuyau d'arrosage avec divers embouts (pour remplir le réservoir d'eau dès que possible) + jerrican 5/10 l  
- Un jeu d'adaptateurs universel pour bouteilles de gaz (embouts différents selon les pays).  
- Une caisse à outils complète + ficelle, adhésif épais, colle forte, joint silicone...  
- Un bidon d'huile, des pinces pour démarrer (batterie).  
   

 

Retour au sommaire