Alaska, traversée nord-sud à vélo (2009)

        Accueil     Anchorage  J1  - J3   J4  - J6   J7  - J9  J10 - J14  J15  - J17  J18 - Arrivée  Prince William Sound

   
Articles liés: Matériel pour voyager à vélo  Infos pratiques    

- 102 km

Lorsque nous nous réveillons, ça sent franchement le feu de bois. Nous sortons de la tente, nous sommes dans un nuage de fumée, des cendres se sont déposées sur la tente... Il faut partir, nous déjeunerons plus tard.

Nous plions le camp rapidement et entamons la longue montée (pour changer...) dans la forêt. La fumée est étouffante. Nous mettrons près de 15 km avant de sortir de cette zone de feu.

Apres 20 km, nous quittons cette fameuse Dalton pour retrouver définitivement le bitume et la route de Fairbanks.

Le panneau annonce avec insolence " Deadhorse, 414 miles ( environ 650 km) "

Nous croisons un japonais en vélo, puis 30 km plus loin un autre tentant vainement de rattraper son ami...

La route est belle, les cotes sont longues mais moins raides. Nous faisons une belle pause avant d'entamer un col de 16 km.

 

   

Nous posons le camp 10 h après être partis, après 102 km. Je vais me mouiller pour puiser les quelques litres d'eau nécessaires pour cuisiner et s'hydrater.


- 52 km

Objectif: Fairbanks.

Nous retrouvons petit à petit les poteaux électriques, les cabanes et les boites aux lettres.

Ici, une ville de 1 habitant:

Dernière montée et grande descente sur Fairbanks (97 000 habitants), première ville depuis 835 km !

Camping, douche, lessive et buffet à volonté dans une célèbre chaine de restauration spécialisée dans les pizzas... Nous  restons 3 jours pleins à Fairbanks pour recharger les batteries avant d'entamer à partir de mardi probablement, les 550 km qui nous séparent encore d'Anchorage...


3 jours de repos à Fairbanks. Quelques achats à faire, réactualiser le blog, se reposer...

Hier, des parades défilaient dans Fairbanks...

   


Par moments, le ciel s'assombrit d'un coup et des cendres se dispersent dans les airs. Ce sont les incendies dans les montagnes aux alentours qui diffusent leurs fumées à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde...


Lorsque les températures sont glaciales, on utilise cette prise sortant de la calandre pour chauffer l'huile moteur de façon à ce qu'elle reste assez fluide... (Merci au très sympathique Alaskian)

Trois jours de repos et 64 km parcourus en ville (Fairbanks est très étendue).

Nous repartons demain pour la suite de notre périple, des nouvelles des que possible !

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne