Népal, marche aux pays des Dieux... (2001)

    Accueil    Katmandou  J1 - J4  J5 - J8  J9 - J11  J12 - J14  Retour à Katmandou

   
Articles liés: Matériel  Haute altitude  Autres montagnes  Lire tous les articles - montagne -

 


Je vais mieux ! Au programme aujourd'hui, 5 heures de marche entre arbres centenaires et rhododendrons géants.
 

Enfin, première vue sur l'objet de nos désirs : le Mera Peak ! Nous passons un col à 3190 m, puis nous nous engageons dans une épaisse forêt de bambous.
Il faut trouver un campement. Ce n'est pas un problème pour nos porteurs, qui armés de leurs Khukhuri ( machette) nous nivèlent et aménagent une clairière digne de ce nom ( 3055 m) . Nous sommes au bout du monde !
 

 

Michel n'est pas bien, premier Diamox.


 


 


Les choses sérieuses commencent. Comme à notre habitude, Nicolas et moi, sommes réveillés à 5h30, comme à notre habitude, nous nous faisons "engueuler" parce que nous réveillons tout le monde.
 

Nous marchons longtemps entre 3400 m et 3550 m, puis nous redescendons et prenons pied sur l'énorme moraine de l'Hinku, vers 3400 m.

 

Une heure en bordure de moraine et nous parvenons au bivouac.
 

   

 

Le campement est magnifique, en bord de rivière, surplombé par les gigantesques montagnes blanches.

Nous faisons un feu ( 2 arbres abattus ) puis nous allons nous coucher, nous n'entendons que le doux ruissellement de l'eau entre ces énormes rochers.

 


 


5h30, 2°c dans la tente.

Grosse journée aujourd'hui, nous devons remonter la moraine, le chemin est délicat, souvent inexistant et nous devons ménager nos chevilles de rochers en rochers. Nous semblons écrasés par l'omniprésence du Pic 43.

 

Vers 3900 m, nous quittons la moraine, traversons de grandes étendues de petits buissons. 

Nous parvenons à un petit monastère, taillé dans la roche vers 4100 m. Nous voila à Tangnag ( 4170 m).

Nicolas a oublié son appareil photo au monastère, il y retourne au pas de course, ce qui lui vaudra un bon mal de crane: un diamox et une nuit pour le moins tourmentée.
 

   

 

Il se met à neiger, -5°c puis -10 °c, nous nous couchons.


 


 


Ce matin, nous avons mis le réveil à 5h00 pour espérer voir le lever de soleil.
Toute la nuit, nous avons entendu les rafales de vent, les chutes de séracs et les avalanches.

Les premiers rayons du soleil effleurent le Pic 43, trois centimètres de neige fraîche au sol, et les premières "engueulades" ( il est 6h00, nous parlons trop fort, ils ont raison... ). Le spectacle est magique, solennel.

 

 

 

Nous partons et passons devant quelques habitations… Les enfant sont déjà levés et nous guettent…
 

Nous passons au pied de l'impressionnant Kussum Kanguru ( 6760 m ) puis nous obliquons vers l'est, pour remonter cette fameuse vallée de l'Hinku.
Le camp de base ( Dig Kharka ) est la, au fond, tout au fond.

Nous passons devant ce magnifique lac, le Sabaï Tsho ( 4400 m ), qui avait inondé la vallée quelques années auparavant.


 

   

 

Méditation…

 

Je me sens pas très bien, les effets de l'altitude se font sentir. Nous arrivons au camp de base vers 4850m, je suis mort de fatigue, l'altitude est pesante, tout devient pesant.

Beaucoup d'autres expéditions sont installées, nous qui n'avons vu personne depuis plusieurs jours, nous voici entourés d'occidentaux.

Les conversations sont en anglais, en allemand, en espagnol, c'est réconfortant finalement.
20h30, -6°c dans la tente, 2 aspirines. Nous allons nous coucher, la journée fut difficile !

 

   

 

 

Page précédente

Accueil

Page suivante

Photos et textes © Pierre Letienne